MON PROFIL
mon clubmes newslettersmon abonnementmes achatsmon journal
me déconnecter

Gentilly : une BD pour de meilleures relations entre voisins

>Île-de-France & Oise>Val-de-Marne|Anne-Laure Abraham| 16 décembre 2018, 12h46 |
Gentilly, ce vendredi. Une charte de bon voisinage a été élaborée avec le collectif Cassin République, les gardiens et le bailleur Opaly. Ici, de gauche à droite : Gilles Meklhouche, gardien, Marie-Annick Falaise, du collectif de locataires et Juliette Lorne, gardienne. DR

Une charte illustrée avec des saynètes humoristiques a été élaborée par les habitants, les gardiens et le bailleur Opaly. L’objectif est de rappeler de manière ludique les règles de bon voisinage.

Des petites souris qui tentent, à partir d’une terrasse, de viser la poubelle entourée de détritus, un toutou dans un fauteuil qui lance « j’ai installé mon salon sur votre palier. Ça ne vous dérange pas ? » à des animaux l’air surpris, ou bien deux chats trempés par l’arrosage à grandes eaux d’un éléphant… Voilà les petites saynètes présentées dans la charte de bon voisinage René-Cassin-République.

Le collectif de locataires de cette résidence de 81 logements sociaux du centre-ville de Gentilly a travaillé avec le bailleur Opaly, les gardiens et l’illustrateur Zou pour élaborer un texte rappelant de manière humoristique les règles de vie dans un immeuble. Cette charte était officiellement remise samedi aux locataires, au pied de l’immeuble autour d’un vin chaud et d’un thé de Noël : « L’amicale et la gardienne iront la remettre en faisant du porte-à-porte. Une synthèse format A 4 sera affichée dans le hall », note Etienne Fabre, responsable du cadre de vie résidentiel chez Opaly.

-
Voici un exemple des saynètes proposées dans la charte de bon voisinage. DR

Ce dernier explique qu’un diagnostic partagé a été fait de ce qui n’allait pas. Tout a ensuite été regroupé par thématique avec les recommandations d’usage : respecter la propreté des lieux, la tranquillité des voisins, garder les espaces de circulation dégagés…

Parmi les problèmes constatés : des poubelles ouvertes qui traînent dans les espaces communs, des encombrants qui s’accumulent, des véhicules garés dans une allée semi-fermée normalement réservée aux véhicules d’urgence ou bien des inondations liées à des plantations sur les terrasses. « Ce qui est bien c’est que la BD est personnalisée avec des dessins qui correspondent à notre résidence. Et puis c’est drôle. On espère attirer l’attention des locataires de manière sympathique », lance Marie-Annick Falaise, du collectif.

Anne-Laure Abraham
Val-de-Marnecharte de bon voisinageOpaly
il vous reste
5
article(s) à lire
Suivez Le Parisien - Val-de-Marne
Restez branchés à l'actualité
services
1/1 Gentilly, ce vendredi. Une charte de bon voisinage a été élaborée avec le collectif Cassin République, les gardiens et le bailleur Opaly. Ici, de gauche à droite : Gilles Meklhouche, gardien, Marie-Annick Falaise, du collectif de locataires et Juliette Lorne, gardienne.