OFFICE PUBLIC DE L'HABITAT ARCUEIL-GENTILLY

Perte d’autonomie : la démarche à suivre

Le vieillissement ou la survenue d’un handicap peuvent nécessiter la pose d’une barre de maintien et tout autre aménagement dû à une perte de mobilité.

Dans ce cas-là, il ne s’agit pas bien entendu d’embellissement, mais d’une évolution des équipements du logement qui semble s’imposer. Un dossier doit être monté afin d’évaluer la situation, ainsi que le coût des améliorations ou des investissements si l’adaptation du logement doit aller au-delà de la pose d’une barre de maintien.

A qui s’adresser ? Des associations et des organismes, comme les caisses de retraite complémentaire, la Caisse nationale d’allocations vieillesse, ou bien la Maison départementale du handicap (MDPH), peuvent vous conseiller, et dans certains cas aider au financement. N’oubliez pas cependant d’informer l’Office des travaux envisagés et de demander l’autorisation de les effectuer.
Certains aménagements peuvent être facilités par Opaly (interventions, travaux).