OFFICE PUBLIC DE L'HABITAT ARCUEIL-GENTILLY
Imprimer Espace Réduire Espace Agrandir

Dépaysement

Réaménagés dans le cadre d’un renouvellement urbain, les squares du Chaperon vert font peau neuve. Le paysagiste Thierry Jourd’heuil est intervenu sur le premier square concerné. Avant / après, ça n’a plus rien à voir !

Opaly a souhaité pour ce square que soit travaillé l’aménagement et l’équipement d’un espace paysager et de loisirs, la création d’un éclairage extérieur, la délimitation des cheminements et des limites en fonction de la logique d’usage, ainsi que des aménagements combinant la qualification paysagère, l’agrément et la facilité d’entretien, tout en répondant aux exigences de développement durable : palette végétale, gestion de l’eau, entretien différencié des espaces…

La réponse du paysagiste Thierry Jourd’heuil a permis de transformer un square sans identité particulière (vaste pelouse avec une aire de jeu, quelques bancs et un arbre) en un espace foisonnant (une quinzaine d’espèce : graminées, pruniers, cornus, bluets…), dynamique (cheminements, perspectives), à la fois espace de circulation, de jeux, de repos et de jardinage partagé.

Le travail mené a permis aux habitants, petits et grands, de s’approprier cet espace entre les immeubles, de ne plus seulement le traverser mais d’y être acteur. Fiers de ce projet, Thierry Jourd’heuil et Opaly ont décidé de l’inscrire aux Victoires du paysage 2018.

Le quartier du Chaperon vert, 1600 logements, 16 bâtiments, construits dans les années 60 sur les communes d’Arcueil et de Gentilly dans le Val de Marne, a fait l’objet d’une opération de renouvellement urbain : travaux dans les logements et parties communes, mais également habillage de façades et extensions de pièces à vivre prenant sur l’extérieur.

La résidentialisation vise l’amélioration du cadre de vie mais aussi la requalification des espaces extérieurs.

Le projet d’aménagement des espaces verts a fait l’objet d’une concertation avec les locataires, en même temps que la concertation sur les interventions dans les logements.

Le square en 2018

Le square avant aménagement