OFFICE PUBLIC DE L'HABITAT ARCUEIL-GENTILLY
Imprimer Espace Réduire Espace Agrandir
Accueil > Toutes les actualités > À la Une > Covid : quelles conséquences ?

Covid : quelles conséquences ?

Deux mois d’activité bouleversés : le confinement dû à la maladie covid-19 a fortement perturbé individus et entreprises. Le déconfinement permet de reprendre progressivement les dossiers, toutefois l’impact n’est pas négligeable.

Les chantiers retardés

– Les entreprises ont suspendu leur activité à partir du 17 mars dernier, à l’annonce du confinement. Les effectifs se sont retrouvés réduits dans toutes les sociétés : pour cause de confinement, de déplacement impossible, de garde d’enfant ou encore de quatorzaine… la situation imposait de ne gérer que les urgences techniques ou sanitaires.

-Ainsi les travaux de remplacement de portes de halls, au Chaperon vert, a été stoppé pendant deux mois. Ils sont aujourd’hui achevés.

– Les travaux de réhabilitation des groupes Clément Ader, à Arcueil, et Frileuse, à Gentilly, ont également été stoppés, et reprennent progressivement.

– Les chantiers de construction reprennent également avec un retard subi : les logements et ateliers d’artistes, avenue Laplace, à Arcueil, qui devaient être achevés fin juin, ne le seront pas avant octobre.

La reprise des autres chantiers est, elle aussi, progressive : cela représente un report de plusieurs mois des plannings selon l’avancement du projet, car au confinement s’ajoute le travail en équipes restreintes pour l’application des mesures de précaution.

Retard dans les remises en location

– Les logements qui avaient été attribués en février – début mars, n’ont pu être mis en location : les états des lieux, les travaux et les déménagements étaient suspendus. Les dossiers sont repris progressivement par nos services, afin d’organiser les mutations de logement ou l’entrée de nouveaux locataires.

Une procédure spécifique est mise en place pour les signatures de bail et état des lieux, afin de limiter les rendez-vous et respecter la distanciation sociale.

– Quatre Caleol (commissions d’attribution de logements) n’ont pu avoir lieu pour cause de confinement. Ainsi les demandes de mutations ou de nouveaux entrants n’ont pu être délibérées avant les 19 et 26 mai, dates de reprise (une pour chacune des villes).

Le report des actions pour améliorer la qualité de service

Suite à l’enquête de satisfaction de 2019, des plans d’actions avaient été réfléchis pour améliorer la qualité de service  dans les secteurs où des problématiques spécifiques étaient relevées. La crise sanitaire a malheureusement stoppée la mise en œuvre de la plupart de ces actions, qui allaient être engagées. L’enquête de satisfaction 2020 est également reportée : elle aurait dû avoir lieu en mai.

Les animations annulées

Les fêtes de quartiers organisées avec les villes au Chaperon vert et aux Irlandais n’ont pu avoir lieu, de même que les ateliers théâtre avec le Plateau 31 et celui des Grandes personnes, nouveau projet qui ne sera lancé qu’à l’automne prochain au lieu d’avril.

Annulées également le nettoyage citoyen dans la cité Frileuse à Gentilly, début avril, et la présence chaque mercredi du Culture truck dans le quartier des quatre cités à Arcueil.

A ce jour, seul l’atelier théâtre a repris en visio, via une application en ligne.

Des choix budgétaires à opérer pour l’avenir

Comme tout organisme ou entreprise, Opaly est impacté financièrement par la crise sanitaire : par le retard d’activité à rattraper, par les pertes de loyer que représentent le retard des remises en location des logements vacants, le report des hausses de loyers suite à réhabilitation, ainsi que le retard de livraisons des logements neufs, pour lesquels Opaly a investi. De plus, les bailleurs sont sollicités par les entreprises pour une prise en charge partielle des coûts de retard des chantiers (aménagement des bases de vie des ouvriers, équipements supplémentaires, sécurisation des lieux…). Par ailleurs, l’achat du matériel de protection nécessaire à la continuité des missions qui pouvaient l’être est également un investissement indispensable qui n’est pas neutre (masques, gants, gel hydro alcoolique, produits désinfectant… mais aussi ordinateurs pour le travail à distance).

Lire également : Une charte pour l’aide aux familles


Quelques chiffres :

Deux à cinq mois de retard pris dans les chantiers engagés

4 Caleol annulées (commissions d’attribution de logements)

500 mails reçus via infos@opaly.org pendant la période du confinement

Près de 1 500 appels passés pendant le confinement pour prendre des nouvelles des aîné.e.s